Le bien et le mal

15 novembre 2018

Il marche honteux sur la dernierre ligne droite avant la gare

Lache il a été.

Lache il est toujours.

il aurait pu ne pas bouger et faire quelques gueulées.

Va tout commander en Afrique.

Mais ce n’est pas Dieu plutôt Satan qui aurait parlé en lui.

Plutôt lui dire.

Dans dix ans.

Quand tu aura un permis de conduire.

Si tu force le passage comme ça.

Il risque d’y avoir du sang dans la tôle froissée.

Parole plus éducative.

Inspirée de Dieu.

FIN

la porte étroite

15 novembre 2018

         Il avait deux heures qu’il marchait.

Il n’est plus d’aujourd’hui.

Car né en 1937.

Donc il a passé 80 ans.

A présent il est en ville.

Devants lui un homme de son age sur un fauteuil roulant électrique.

Une femme autant âgée marchant a coté de lui.

Ensemble se déplaçant a moins d’un kilomètre a l’heure.

A cette vue il s’est arrêté de marcher

Et  s’est tiré sur le bord du trottoir pour leur faire la place.

dériérre lui une voix stridante.

Un accent de pas d’ici.

Monsieur avancez vous bloquez notre chemin

Il s’est retourné

Une femme africaine menait une fillette aussi noir qu’elle par la main.

C’etait la petite  qui faisait la commandeuse impériale.

Ne supportant pas deux minutes d’attente.

Comme il est lâche il est parti.

Suite.

Le bien et le mal.

C’était la petite qui faisait sa commandeuse impériale

En dehors des chemins battus

2 novembre 2018

Braves gens

Certain vous disent que le fric doit étre valorisé par de l’or.

Idée discutable.

L’or ne rapporte rien et coûte.

Chambre forte.

Pourquoi pas plutot de l’industries qui va bien

0 du 07 au 10 juin 2018

19 octobre 2018

Recueil Alléluia.

62

80

Dans les jours qui viennent.

Et quoiqu’il advienne.

Dieu nous maintienne.

A jamais en paix.

Que par nos prières.

Notre vie entière.

Soit par ta lumière

A jamais en paix.

Alain Burnand

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Seigneur enlève moi tout ce qui m’éloigne de toi.

Seigneur donne moi tout ce qui me rapproche de toi.

Seigneur prend moi que je me confonde a toi.

Nicolas de Flue.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Au  Dieu.

Dans les jours qui viennent.

Quoiqu’il advienne.

Donne nous la sagesse de prier.

Pas dans des fins égoïstes.

Tout pour moi.

Riens pour autrui.

Mais avoir la force.

La sagesse

Qu’en se rapprochant d’autrui.

Nous nous rapprochions de toi.

De nous enlever tout ce qui nous éloigne de toi.

Nous donner tout ce qui nous rapprochent de toi.

Que nous soyons tout en toi.

Amen

Le devoir du crépuscule.

4 septembre 2018


                                                                                                      Voyageur sur cette terre.

                                                                                                                    En route vers le ciel

Nous avons une responsabilité envers nos frères                                                                                                                                                                 Etant tous frères

Responsabilité allant jusqu’à notre mort quelque soit ses conditions.

Un devoir envers les générations futures est le refus individuelle de toutes forme de euthanasie directe car en donnant a d’autre la licence de nous tuer on donne la licence de tuer tout le monde.

       C’est le devoir du crépuscule

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                      

   

 

Le train n’est pas en gare.

4 juillet 2018

Je n’ai pas parlé.

Je fut le seul qui n’ai pas parlé.

Pourtant j’aurais bien eu des choses a dire.

En ce vendredi 22 juin 2o18,

Entre 11 heures et midi.

Au jardin du souvenir,

Lieu ou sont déposés collectivement les cendres  des défunts.

Du cimetière de Nyon.

Ou pour rendre un dernier adieu a Marie Kramer.

Une proche cousine de 11 ans mon ainée.

On était  9 y compris le représentant des pompes funèbres.

Tous ont parlés sauf moi.

Pourtant j’avais quelque chose a dire.

Du temps de mon enfance.

Dans les paroisses protestantes du canton de Vaud.

En Suisse francophone.

 Toutes les années au dernier dimanche de l’an.

Entre Noël et nouvel an.

Le culte du souvenir.

La dernière phrase d’une prière  qui toutes les années se répétait.

Merci Seigneur pour la vieillesse.

L’age ou l’humain se prépare a la rencontre avec son Dieu.

Si je raconte ça, C’est a cause du souvenir de mes dernières visites a marie.

A l’EMS  belle saison a Gland.

Surtout la toute derniére.

Ne se faisant aucune illusion.

Se sachant a la fin de la vie.

J’ai pu admirer sa belle sérénité.Sans peur et sans Révolte.

La paix de son soir.

Du soir de sa vie.

Cinq jours plus tard.

Aillant fait tout le chemin conduisant a la rencontre avec Dieu.

Elle est morte.

Le train de sa vie étant arrivé a la gare terminus.

La paix éternelle.

FIN.

 

Ca va la tête

27 mai 2018

Le restaurant d’une grande surface. entre treize et quatorze heures.

Une mémé.

Vêtue il est vrai modestement.

Jupe et chemisier gris avec des motifs verdâtres.

A la table  d’a coté une dame la quarantaine.

Élégante dans une robe noir sans manche.

Une scène bizard entre ces deux femmes La mémé informent la jeune que son vêtement émettait des ondes néfastes.

Ceci en enfilant ses mains dans les ouvertures des bras et du décolleté.

Pas propre ça mémé.

Il ne faut pas dire.

Les lesbiennes pas entendu parler.

Et en être une.

Vous luttent punie par ou vous avez péché.

Car obligée de quitter votre place  pour être crédible avec vos histoires d’ondes maléfiques

FIN

  é,était5 des ondes

De mauvais a bon lot

21 mai 2018

Scène de gare.

                                                                                    Dans une gare tout le monde attend le train.

Je portais une barquette de fraises.

Un cadeau commercial car j’avais fait un certain achat de légumes.

C ‘est comme ça que j’ai eu des problèmes avec un petit gars de six  a huit ans.

Ces fraises lui faisant envie.

Ca ne me posait pas de problèmes de lui en donner une

Ça  maman est intervenue disant qu’il avait un gros problème de diabète.

Qu’il devait donc apprendre a restreindre ses envies alimentaires.

Au point de vue santé.

Tu as le tout mauvais lot mon gars.

Mais les restrictions la discipline auxquelles tu devra faire face.

Te rendront fort.

Finalement un bon lot.

FIN

 

 

Non et re non

15 mai 2018

J’ai voté et mis sous enveloppe ce matin

Concernant la monnaie pleine.

Vous savez la monnaie saoule.

Car il n’y a pas.

Quand on dit qu’une personne homme ou femme est pleine.

C’est qu’elle est saoule.

J’ai mis un beau non.

Ma décision a été prise a la lecture de ce qu’on écrits sur Internet les plus fanatiques partisants du oui.

Qu’en cas de refus la rue aura le dernier mot.

Ceci a cause d’une prétendue publicité mensongère.

Pourtant jusqu’a présent seul le oui  en parlait.

La rue ne doit pas triompher  des urnes .

Donc je dit.

NON

Hier les jours heureux

9 mai 2018

Elle était assise en face de moi sur un transport public.

Je ne  lui ai rien dit Elle ne m’a rien dit.

 quelle age avait elle.

Peut être quinze ans.

Peut être quarante.

Les signes de sa maladie.

Teint pale et court cheveux blanc signe de sa maladie.

Et une grande tristesse dans son regard

Cachaient le reste.

Par indiscrétion j’ai vu dans son sac a main sans fermeture.

Son abonnement de transport.

Sur la photo des cheveux noirs.

S’était avant.

Hier les jours heureux

FIN

12345...14